Retour sommaire

 

Cynotilapia afra

 

 

 

 

 

 

 
Cynotilapia afra Metangula (Mozambique) ?

Développement de l'oeuf jour après jour pendant l'incubation

VIDEO mâle

DISTRIBUTION

On le retrouve au nord du lac Malawi:
Côte Nord-Ouest: du nord de Nkhata Bay à l'extrême nord du lac, et les îles Likoma et Chisumulu
Côte Nord-Est: Toute la région de Tanzanie (de Ikomde à Hai Reef à la frontière du Mozanbique)

HABITAT et ALIMENTATION

On retrouve les Cynotilapiasjusqu'à 40 mètres de profondeur, sur les substrats rocheux. Ils nagent à un mètre des roches pour pouvoir se nourrir du plancton qui est amené par les courants. Quand les courants sont forts, on peut observer de grands bancs de jeunes, de mâles non territoriaux et de femelles qui se nourrissent. La plupart des mâles adultes restent près du sol pour défendre leur territoire, généralement un rocher ou une faille entre les roches. Ces mâles raclent également l'aufwuchs sur les rochers, composé d'algues et de petits crustacés.

TAILLE

9 à 10 cm, la femelle est plus petite

COLORATION

Sur une robe bleue clair, on observe des barres verticales sombres ou noires. Ces barres ont une largeur variable selon les populations. La coloration de la dorsale des mâles est très variable également (de blanche à jaune).
La femelle présente parfois les mêmes couleurs qu'un mâle dominé: les barres noires sont plus estompées et la couleur bleue de base un peu délavée.

EAU

Température de 24 à 28°C.
pH de 7 à 8,5

REPRODUCTION

Le frai est caractéristique des mbunas. Après une cour assidue pendant laquelle le mâle pourchasse la femelle gravide, il l'attire ensuite sur son territoire où la ponte a lieu selon la classique position en T : VIDEO. La femelle incubera une trentaine d'oeufs pendant trois semaines. Elle n'hésitera pas à se défendre contre les intrus: VIDEO

MAINTENANCE et COMPORTEMENT en Aquarium

On peut maintenir le Cynotilapia afra à partir d'un bac de 150 litres. Mais si le mâle est dominant, il occupera toute la place. Il faut veiller à aménager des roches sur un fond sableux. Comme dans le lac, on retrouve des mâles territoriaux, très colorés, qui restent à proximité de leur amas rocheux et qui le défendent ardemment: VIDEO . Ils préparent sans cesse le nid en creusant le sable: VIDEO . Il faut bien compter une quarantaine de centimètres pour délimiter un territoire. D'autres n'ont pas le même comportement et nagent indifféremment dans tout l'aquarium.

EXPERIENCE PERSONNELLE

 

Comme à l'habitude, plusieurs fois par jour je fais le tour des aquariums pour voir si tout va bien. J'ai de la chance, aujourd'hui je remarque qu'un couple de Cynotilapia afra est en train de frayer. Double chance puisqu'ils ont choisi un lieu de ponte très accessible aux prises de vue : juste derrière la vitre frontale de l'aquarium. Il s'agit d'un couple que je possède depuis plusieurs années. La femelle pond régulièrement trois ou quatre fois par an. C'est une très bonne mère qui défend son territoire quand elle incube. Je m'installe donc pour admirer la scène et également pour vous en faire profiter. Le mâle a choisi de creuser le nid sous une pierre plate. Il a dégagé tout le sable qui se trouvait dessous pour arriver à la vitre du fond. C'est là, à l'abri, que la ponte a débuté. C'est la classique position en T des cichlidés incubateurs buccaux : la femelle pond, récupère l'oeuf puis est attirée par les ocelles du mâle. Elle s'en approche comme pour les gober (ça ressemble tant à ses oeufs) et le mâle en profite pour émettre le sperme. La fécondation a ainsi lieu dans la bouche maternelle. Entre deux pontes le couple s'éloigne. Le mâle revient, surveille le lieu de ponte. Plusieurs pontes vont se succéder avec le même rituel. Au bout d'un moment la femelle ne pond plus mais elle continue à être attirée et à plusieurs reprises elle prendra la position en T pour achever la fécondation. Au total la scène aura duré plus d'une demi heure. Après la ponte, j'isole la femelle, la bouche pleine, dans un bac-maternité. La sachant bonne mère, j'en profite pour prélever un oeuf. Je sais qu'elle ne s'effrayera pas de la manipulation et qu'elle gardera les autres oeufs dans sa bouche. A l'aide du bout arondi d'une épingle à nourrice, je lui ouvre doucement la bouche et fais tomber un oeuf. Avec un peu de chance je vais répéter l'expérience déjà tentée il y a deux mois avec une autre femelle cichlidé: photographier tous les deux ou trois jours un oeuf pour saisir le moment où apparaît l'embryon, puis le développement de celui -ci. Je vous invite donc à suivre cette aventure à la page suivante

LE REEL ET LA FICTION

CICHLID SAGA

 

 

 

 

 

 

Le mâle défend son territoire

Le frai : la classique position en T

 

 

 

 

Femelle en incubation

3 semaines plus tard :
elle relâche ses petits

 

 

 

 

 

Alevin de quelques jours

 

Alevin de 3 mois

 

 

 

 

Un alevin C.afra de 3 mois s'est trouvé un territoire entre des cailloux et il ne laisse y pénétrer personne, en particulier des petits sc. fryeri
Voir la même scène en VIDEO